Accueil » Observations durant les précédentes visites » Une première dans la Réserve naturelle , le Grand Cormoran s’installe pour nicher

Observations durant les précédentes visites

Une première dans la Réserve naturelle , le Grand Cormoran s’installe pour nicher

Mais qui est le Grand cormoran ? Souvent connu en France pour les dégâts qu’il peut causer dans les piscicultures et étang, cet oiseau est un excellent pécheur.

L’adulte est un oiseau noir de taille moyenne (environ 90 cm pour 150 cm d’envergure) à la silhouette bien caractéristique (en particulier lorsqu’il est posé avec les ailes étalées). Le bec est légèrement crochu avec la base jaune.

Le Grand cormoran est un oiseau d’eau, ses pattes sont entièrement palmées et ses yeux équipés pour voir sous l’eau. Il se nourrit principalement de poissons. Bien que la plupart de ses proies ne dépassent pas 20 cm, il est capable de capturer des poissons dépassant le kilogramme.

Grand cormoran_FDB_8023petiteDefDe façon générale c’est une espèce commune que l’on peut retrouver dans le monde entier à l’exception de l’Amérique du Sud.

Cette espèce très grégaire (c’est-à-dire une espèce vivant en groupe sans nécessairement présenter une organisation sociale) niche en colonie sur les corniches des falaises ou dans les arbres.

Cette année un groupe de cormoran s’est installé sur dans un arbre en plein cœur de réserve. Parmi ce groupe un couple a niché et s’est reproduit. C’est une première.

Grand cormoran_FDB_8586PetiteDefComment se passe alors la nidification ? Le nid réalisé par les deux adultes est une grande structure faite de rameaux de bois et d’algues, tapissé de divers matériaux plus fins. La femelle dépose 3 à 4 œufs blanc bleuté. L’incubation dure environ 29 à 31 jours, elle est assurée par les deux parents. Les poussins une fois sortis des œufs sont ensuite nourris par le couple par régurgitation. Ils resteront dépendants de leurs parents pendant 70 jours, mais prendront leur envol à 50 jours. Aujourd’hui deux jeunes sont présents dans la zone de nidification et ont déjà pris leur envol !

Le saviez-vous ?

Grand cormoran_FDB_9039PetiteDefLe Grand cormoran a des plumes spéciales qui permettent à l’air de sortir et à l’eau de pénétrer dans le plumage lors de ses plongeons dans l’eau. La nage est alors plus efficace, toutefois cela veut dire que son plumage n’est pas imperméable. L’oiseau doit donc faire sécher son plumage pour pouvoir repartir. C’est pour cela que l’on voit souvent cet oiseau dans cette position caractéristique : les ailes largement ouvertes, perché sur une branche.

D’autres interprétations peuvent être données à ce comportement. Cette posture pourrait assurer à l’individu qui l’adopte un certain « espace libre » autour de lui empêchant ainsi d’autres cormorans de se poser trop près. Ou encore il s’agirait d’un signal annonçant aux autres individus une pêche fructueuse, tout en aidant la digestion en utilisant soit le soleil présent soit la chaleur dégagée par la contraction des muscles des ailes.

Article Aline Fléchet
Photos Clément Pappalardo et Gérard Schmitt