Accueil » Protéger » Programme de conservation et de restauration » Le Life+ ENVOLL (1er juillet 2013 au 30 juin 2018)

Le Life+ ENVOLL (1er juillet 2013 au 30 juin 2018)

Un projet de conservation des laro-limicoles

Le projet LIFE+ ENVOLL lancé le 1er juillet 2013 pour 5 ans, vise à assurer la conservation des laro-limicoles coloniaux (9 espèces d’oiseaux de mer patrimoniaux, mouettes, sternes, goélands et l’avocette élégante) sur le long terme en améliorant leur reproduction sur 9 sites Natura 2000 de Provence-Alpes-Côte d’Azur, Languedoc-Roussillon et Corse.

Sterne pierregarinBarques Sterne pierregarin

Ce projet est coordonné par les Amis des Marais du Vigueirat et réunit sept bénéficiaires associés : le Conservatoire d’espaces naturels du Languedoc-Roussillon, le Département de la Haute-Corse, la Compagnie des Salins du Midi et des Salines de l’Est, le Parc Naturel Régional de la Narbonnaise en Méditerranée, le Réseau Ecole et Nature, Thau agglo, et la Fondation Tour du Valat.

.

Présentation du programme Life+ ENVOLL, regard sur les laro-limicoles coloniaux

.

Pourquoi préserver ces espèces?

Laro-limicoles

Les laro-limicoles coloniaux sont des espèces nomades, peu fidèles à leur site de nidification, et d’une année sur l’autre tendent à déplacer leurs colonies d’un site vers un autre site. Leur conservation ne peut donc se satisfaire de quelques sites protégés mais nécessite un réseau de sites disponibles sur le long terme. Ce projet se base dans la continuité des expériences pilotes acquises dans le cadre de deux plans d’actions développés depuis 2007. Il vise à étendre ces actions sur un territoire plus vaste, qui correspond à la dynamique de ces populations.

.

 

Connaissez vous les oiseaux du littoral? Une découverte ludique de ceux qui font vivre l’identité de nos bords de mer.

 

.

Programme d’actions du Life+ ENVOLL :

  • Aménagement des sites inscrits afin de les rendre plus favorables aux laro-limicoles coloniaux : aménagements hydrauliques pour remettre en eau des zones et/ou permettre la gestion des niveaux d’eau, création ou restauration d’îlots, construction de radeaux placés sur les plans d’eau pendant la reproduction.
  • Amélioration des connaissances afin de perfectionner les techniques de gestion conservatoire
  • Suivi de l’impact des actions sur l’ensemble du territoire : impact sur les larolimicoles coloniaux, mais aussi de l’impact socio-économique sur les territoires
  • Renforcement de réseau de gestionnaires et du réseau d’acteurs de suivis (instances où échanger, formations techniques spécifiques)
  • Sensibilisation et éducation à l’environnement pour le grand public, ainsi que pour les acteurs des territoires (socio-professionnels, polices de l’environnement…)
  • Organisation d’un séminaire final et coordination avec les autres projets et dynamiques connexes, afin de permettre la diffusion des résultats du projet et les échanges productifs des bénéficiaires au-delà du LIFE+ENVOLL

Life+ ENVOLLLe Life+ ENVOLL représente un budget total de 3,4 millions €, financés à 50 % par l’UE et à 50 % par des financeurs français. Merci à nos partenaires techniques et financiers : Union Européenne, DREAL PACA, DREAL Corse, DREAL LR, MEDDE, Région PACA, Région LR, Office de l’Environnement en Corse, Conseils généraux de l’Aude, de l’Hérault et des Bouches-du-Rhône, Agglo Montpellier, Commune de Sigean, SAN Ouest Provence, Siel, PNR Camargue, EVE, Grand Port Maritime de Marseille, Conservatoire du Littoral, ATEN et Pôle relais lagunes méditerranéennes.

Télécharger la lettre d’information n°1 du LIFE+ ENVOLL

Télécharger la lettre d’information n°2 du LIFE+ ENVOLL

Télécharger la lettre d’information n°3 du LIFE+ ENVOLL

Télécharger la lettre d’information n°4 du LIFE+ ENVOLL

Télécharger la lettre d’information n°5 du LIFE+ ENVOLL

Télécharger la lettre d’information n°6 du LIFE+ ENVOLL

Télécharger la lettre d’information n°7 du LIFE+ ENVOLL


Plus d’infos

www.life-envoll.eu
https://www.facebook.com/pages/Life-Envoll/696081650426695?fref=ts

 

Envoll vsc6 Le Life+ ENVOLL vu par les services civiques

Depuis leur arrivée aux Marais du Vigueirat en mars dernier, l’équipe des jeunes volontaires en service civique a participé à plusieurs chantiers permettant le rechargement des îlots ou des radeaux de nidification des laro-limicoles coloniaux, dans le cadre du programme européen Life+ ENVOLL.

Nous leur donnons ici la parole afin qu’ils nous fassent partager leur ressenti sur ces différentes actions.

 

Envoll vsc2

 

Sterne pierregarin - 2013 - C.Pin Les chantiers de mars et avril

Dans le cadre du projet LIFE + ENVOLL, de nombreux chantiers ont eu lieu au mois de mars et d’avril sur différents sites en Camargue et sur le pourtour de l’étang de Berre pour le rechargement des îlots ou des radeaux de nidification des laro-limicoles coloniaux (sternes, mouettes, petits goélands, Avocette) avec du coquillage broyé ou avec du petit gravier.

Cette action de gestion est nécessaire pour garantir un meilleur succès de la reproduction, donc plus de poussins à l’envol, pour ces oiseaux qui pondent leurs oeufs au sol dans des nids qui sont le plus souvent sommaires. En effet, au moment de l’aménagement des îlots artificiels (petite levée de terre), le substrat est prélevé directement dans l’étang et, ce dernier, n’est pas toujours favorable. Par exemple, en cas d’orage important pendant la période d’incubation, une terre à dominance argileuse va retenir la pluie. Le résultat sera l’inondation du nid et la perte des oeufs. Pour les radeaux flottants, la mise en place de coquillage broyé est également nécessaire car ces derniers ont un plancher en bois, non favorable à l’installation des nids.

Les services civiques, recrutés par les Amis des Marais du Vigueirat, ont participé à plusieurs de ces chantiers. Aux Marais du Vigueirat, encouragés par les sternes pierregarin déjà présentes, ils ont aidé au remplissage du grand radeau de 72 m² avec de l’huître broyée (3.6 m3). Cet aménagement est aujourd’hui en fonction sur le bassin de Pisci-sud et sera visible depuis le tour calèche qui débutera début mai sur ce secteur.

Ils ont participé également à deux autres opérations importantes. La première, aux salins de Berre l’étang, propriété de la Compagnie des salins du Midi et de l’Est, ou ils ont aidé au rechargement de deux îlots avec du coquillage broyé provenant des bordures de l’étang. Cette action s’est déroulée avec la participation du personnel du CEN PACA et du GIPREB. Au total, prés de 15 m3 de substrat ont été transportés.

Fin mars, un autre chantier a eu lieu sur les anciens salins de Fos-sur-mer avec la participation de nombreuses structures : l’association Eau et Vie Environnement qui gère le site, le personnel de la Mairie de Fos, des bénévoles du Grand Raid de Camargue et les Amis des Marais du Viguerat. Près de 40 m3 de coquillage broyé ont été emmenés vers deux îlots à l’aide de barque et d’un moteur, l’étang ayant un niveau d’eau important.

A la fin de la journée, des petits « manchots » ont terminé le travail en tassant le coquillage à la surface des îlots pour éviter que ce dernier ne s’envole…. la preuve en images… en cliquant ici